SÉBASTIEN LOEB À LA LUTTE POUR LE PODIUM ! | Média Citroen Racing

SÉBASTIEN LOEB À LA LUTTE POUR LE PODIUM !

download-pdf
download-image
download-all
ven, 26/10/2018 - 21:45

Particulièrement performants pour leur retour, Sébastien Loeb et Daniel Elena pointent ce soir quatrièmes à seulement cinq dixièmes du podium, tandis que Craig Breen et Scott Martin, également en verve, occupent le huitième rang après avoir notamment perdu du temps dans un tête à queue. Khalid Al Qassimi et Chris Patterson se sont quant à eux attachés à adopter une approche réfléchie pour rallier le terme de l’étape en vingt-troisième position.



Habituel juge de paix de cette première étape sur terre, l’ex ES de Terra Alta, désormais rebaptisée La Fatarella – Vilalba (38,85 km), promettait d’être encore plus indécise cette année en raison d’un tracé sérieusement revu (sens inversé et portions nouvelles).

C’est justement là que Sébastien Loeb faisait parler son talent et frappait fort ! Pointé 27ece matin après avoir calé dans la super spéciale d’ouverture de Barcelone hier, il allait remonter jusqu’au quatrième rang ce soir, à la faveur notamment d’un troisième (+2’’0) et d’un deuxième temps (+2’’9) dans ce chrono particulièrement sélectif. Preuve que ses sensations au volant de la C3 WRC sont allées crescendo au cours de cette journée de reprise, en même temps que le team peaufinait le set-up de sa C3 WRC ! Mieux, à la veille de basculer sur le goudron, une surface qu’il affectionne tout particulièrement, le nonuple champion du monde de la spécialité ne pointe qu’à cinq dixièmes du troisième et seulement 3’’4 du deuxième.

Craig Breen faisait montre également d’une pointe de vitesse certaine : en avance en partiels sur le futur auteur du scratch (ES 4) avant de commettre un tête à queue, il concrétisait l’après-midi venue, avec un troisième temps (+0’’8) dans l’ES 6, puis un deuxième (+4’’0) ex aequo avec le leader du jour dans la suivante. Preuve de sa bonne forme, il figurait alors cinquième à seulement sept dixièmes de son champion d’équipier. Moins à l’aise dans l’ultime chrono après qu’une branche ait arraché son aileron, il rétrogradait hélas huitième, avec toutefois le top cinq toujours en ligne de mire immédiate.

Montant en régime spéciale après spéciale, Khalid Al Qassimi concluait quant à lui l’étape en vingt-troisième position, avec la satisfaction d’avoir vu son feeling au volant s’améliorer sur le deuxième tour.

Après une assistance exceptionnelle ce soir, qui a vu les mécaniciens transformer leurs montures respectives de la version terre à la configuration asphalte en à peine plus d’une heure, les équipages débuteront demain une autre course, cette fois-ci disputée sur le bitume. Au programme, 121,80 kilomètres chronométrés en sept spéciales, et une météo annoncée comme particulièrement incertaine…

 

ILS ONT DIT

Sébastien Loeb

« Après avoir un peu souffert de sousvirage et procédé à des ajustements sur les réglages de ma C3 WRC, j’étais en confiance cette après-midi et j’ai pu m’exprimer pleinement. Ça nous a permis de recoller à la bataille pour le podium, et tout reste ouvert désormais. Je n’ai plus disputé de rallye sur le mouillé depuis six ans donc si la pluie s’invite pour la suite, le défi sera encore de taille ! »

Craig Breen

« Nous avons connu une journée en dents de scie avec plusieurs bons temps mais aussi pas mal de malchance. Nous avons perdu quasi vingt secondes dans un tête à queue ce matin, puis il y a eu aussi cette perte d’aileron, sans quoi nous serions davantage en bagarre pour le podium. J’adore le bitume et je compte bien profiter désormais de l’une des rares opportunités que nous avons dans l’année d’y rouler pour essayer de remonter. »

Khalid Al Qassimi

« Après une matinée où je n’étais pas à l’aise, nous avons su trouver les solutions avec l’équipe technique pour que j’évolue en confiance l’après-midi et j’ai vraiment pris du plaisir. Ayant très peu d’expérience sur l’asphalte mouillé, je m’attends à un sacré challenge demain !»

 

CLASSEMENT JOUR 1

  1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 1h34’27’’4
  2. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +26’’8
  3. Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) +29’’7
  4. Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) +30’’2
  5. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +37’’6
  6. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +39’’1
  7. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +39’’4
  8. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) +44’’7
  9. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +59’’7
  10. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) +1’07’’4

    23. Al Qassimi / Patterson (Citroën C3 WRC) +9’26’’7

Scroll