LOEB ENGRANGE LES SCRATCHES, MEEKE CONTRAINT À L'ABANDON | Média Citroen Racing

LOEB ENGRANGE LES SCRATCHES, MEEKE CONTRAINT À L'ABANDON

download-pdf
download-image
download-all
sam, 07/04/2018 - 22:15

Si Sébastien Loeb et Daniel Elena, repartis en Rallye 2 aujourd’hui et auteurs de trois meilleurs temps sur six possibles, ont fait briller les couleurs du Citroën Total Abu Dhabi WRT, Kris Meeke et Paul Nagle ont hélas été victimes d’une sortie de route dans l’ultime chrono de l’étape, alors qu’ils occupaient une probante deuxième place.



Traversant d’est en ouest les paysages reculés du Cap Corse, la première spéciale du jour (35,61 km), totalement inédite et particulièrement rythmée, promettait d’être corsée. Au même titre d’ailleurs que la suivante, également nouvelle, tracée quant à elle dans le Désert des Agriates, au sud-ouest de Saint Florent, sur des routes davantage typées circuit.

C’est sur ce terrain exigeant que Sébastien Loeb et Daniel Elena, repartis ce matin en Rallye 2 après leur mésaventure de la veille, décidaient de se rappeler au bon souvenir de tous, en signant les deux premiers scratches du jour. Les nonuples champions du monde de la spécialité allaient même jusqu’à en remporter un troisième l’après-midi venue, sur six possibles aujourd’hui, pour porter leur total personnel au chiffre impressionnant de neuf cent douze meilleurs temps en WRC ! Signe de leur compétitivité intacte comme autant du niveau de performance élevé de la C3 WRC sur l’île de Beauté.

Également en verve dans le premier chrono de l’étape, en témoigne son troisième temps à seulement 1’’9 de son illustre aîné sur plus de trente-cinq kilomètres, Kris Meeke connaissait ensuite une matinée plus contrastée, mais n’en conservait pas moins sa troisième place. L’assistance de mi-journée permettait alors au Citroën Total Abu Dhabi WRT de peaufiner les réglages de sa C3 WRC pour la boucle de l’après-midi. Kris venait d’ailleurs de se hisser au deuxième rang, à égalité avec Neuville, lorsqu’une note annoncée un peu tardivement, lui valait d’aborder un virage en survitesse et de sortir de la route dans la dernière ES du jour.

Le défi sera de taille jusqu’au bout sur ce Tour de Corse : c’est demain, lors de l’ultime journée de course, que les équipages en découdront sur le plus long secteur chronométré de l’épreuve. Au programme, 55,17 kilomètres entre Vero, Sarrola et Carcopino, dont 48,21 sont totalement nouveaux, à l’instar d’ailleurs de la Power Stage qui suit.

 

ILS ONT DIT

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« Je retiendrai de cette journée les trois temps scratches signés par Sébastien et Daniel qui confirment une fois de plus combien notre C3 WRC est compétitive, même si les écarts avec la concurrence se sont resserrés. Leur mésaventure d’hier est du même coup d’autant plus regrettable. C’est en tout cas la marque des très grands champions d’avoir su se remotiver ainsi pour afficher un tel niveau de performance d’entrée ce matin. On est évidemment déçus suite à l’erreur de Kris et Paul car elle est lourde de conséquences et nous prive d’un potentiel podium sur une course où nous avions de sérieux espoirs. »

Kris Meeke

« On se battait à la seconde et on attaquait fort, or malheureusement il s’est passé quelque chose qui ne s’était encore jamais produit entre Paul et moi. Il s’est un peu mélangé dans les notes, mais c’est le rallye. Je le répète, c’est la toute première fois que cela arrive, nous avons déjà effectué ensemble plusieurs sorties de route où c’était moi le responsable et pas lui. On gagne ensemble, on perd ensemble, et je suis convaincu que nous allons vite rebondir. »

Sébastien Loeb

« C’était une très bonne journée pour nous, en tout cas mieux qu’hier ! J’ai roulé à l’attaque comme je sais le faire lorsque je me sens à l’aise, or j’étais bien confiance au volant de ma C3 WRC. C’est vraiment un plaisir de la piloter sur cette surface, elle est équilibrée, son moteur marche fort, et je suis ravi d’avoir concrétisé par des temps probants tout au long de l’étape. »

 

CLASSEMENT JOUR 2

1. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 2h43’07’’7

2. Tänak / Jarveoja (Toyota Yaris WRC) + 44’’5

3. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) + 44’’6

4. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) + 54’’9

5. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) + 1’46’’7

6. Evans / Mills (Ford Fiesta WRC) + 1’49’’8

7. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 2’13’’5

16. Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) + 20’52’’6

 

Scroll