LA C3 R5 À L'ASSAUT DU CHRONO ! | Média Citroen Racing

LA C3 R5 À L'ASSAUT DU CHRONO !

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 29/03/2018 - 14:00

Citroën Racing a choisi la manche française du championnat du monde des rallyes pour faire débuter en course sa nouvelle C3 R5, destinée à la compétition clients. À son volant, l’équipage officiel Stéphane Lefebvre – Gabin Moreau, pour la première des sept manches WRC2 à son programme, ainsi que Yoann Bonato – Benjamin Boulloud, sur un exemplaire client intégré pour l’occasion à la structure d’usine.



L’heure du verdict du chrono a enfin sonné pour la Citroën C3 R5. Après des mois de gestation dans l’ombre, et quelque six mille kilomètres d’essais parcourus depuis début septembre 2017, date de son tout premier roulage, la nouvelle égérie de la firme aux Chevrons va revêtir son premier numéro de course le week-end prochain à l’occasion du Tour de Corse. Avec l’intention de confirmer ses velléités de devenir la nouvelle référence de la catégorie. Stéphane Lefebvre, le pilote officiel de la marque, parmi les plus actifs au cours de son développement, a été chargé de la faire briller sur les spéciales du Mondial et entamera là sa conquête du titre WRC2. Conquête qui passera notamment ensuite par le Portugal et la Sardaigne. Avec déjà trois saisons en championnat du monde au volant de quatre roues motrices à son actif, le Nordiste de 26 ans a l’expérience, la maturité et le coup de volant nécessaires pour y parvenir. Au même titre que Yoann Bonato, le champion de France 2017, dont la C3 R5 privée sera pour l’occasion intégrée à l’équipe officielle, dans un souci de mutualiser les forces et d’optimiser les chances de résultat. Également très impliqué dans le développement, l’Isérois a de surcroît l’expérience des deux dernières éditions du Tour de Corse. Si plus de soixante pour cent de son parcours sont toutefois nouveaux cette année, la classique insulaire, et ses spéciales souvent tortueuses, rapides aussi par endroits, longues parfois de plus de cinquante-cinq kilomètres, constitue le terrain de jeu idéal pour illustrer la polyvalence, la fiabilité et la compétitivité de la C3 R5. À noter enfin qu’un troisième exemplaire assurera l’ouverture de l’épreuve aux mains d’Alex Bengué, le pilote essayeur maison.

 

ILS ONT DIT

François Wales, Directeur Développement Véhicules Compétition Clients

« Véritable terre de rallye, la Corse propose des routes parmi les plus sélectives au monde. Nous les avons utilisées en tout début d’année, puis de nouveau en mars, à l’occasion de deux séances d’essais successives et notre C3 R5 s’y était montrée à son avantage. Aussi j’ai bon espoir que pour sa première sortie internationale flanquée d’un numéro sur les portières, elle fasse l’étalage de son potentiel. Je tiens en tout cas à saluer la performance de toutes nos équipes qui ont mis les bouchées doubles pour mettre toutes les chances de notre côté afin que ce baptême du feu soit une réussite. »

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« Le niveau du championnat WRC2 étant extrêmement relevé, il faudra être d’emblée dans le rythme, mais pour avoir accumulé de nombreux kilomètres en développement avec la C3 R5 pendant l’intersaison, Stéphane et Gabin sont particulièrement affutés. J’ai donc foi en leur capacité de remplir la mission qui leur incombe, à savoir faire briller notre nouveau produit phare, même si le Tour de Corse reste un monument qui doit s’aborder avec humilité, en raison notamment de ses très longues spéciales. »

Stéphane Lefebvre

« Après une longue pause hivernale, et une pige en France, je suis impatient de retrouver les chronos du WRC. C’est toujours excitant de faire débuter une nouvelle auto dont on a réalisé une bonne part du développement ! La C3 R5 est assurément bien née, je me sens bien en confiance à son volant, et il me tarde d’avoir l’opportunité de le démontrer. Je m’attends à une grosse bagarre, mais avec plusieurs jours d’essais sur l’île de Beauté, on est en tout cas bien préparés. D’ici au départ, je bénéficierai encore d’une journée de roulage, ainsi que du shakedown, pour peaufiner les derniers détails. »

Nombre de participations à l'épreuve : 3

Meilleur résultat : 11e (2015)

 

PROGRAMME TOUR DE CORSE (GMT+2)

JEUDI 5 AVRIL

08h00 : shakedown (Sorbo Ocagnano)

 

VENDREDI 6 AVRIL

08h00 : Départ Bastia – Place Saint Nicolas

08h40 : Assistance A (Aéroport de Bastia – 15')

09h50 : ES 1 – La Porta – Valle di Rostino 1 (49,03 km)

11h09 : ES 2 – Piedigriggio – Pont de Castirla 1 (13,55 km)

13h47 : Assistance B (Aéroport de Bastia – 30')

15h12 : ES 3 – La Porta – Valle di Rostino 2 (49,03 km)

16h31 : ES 4 – Piedigriggio – Pont de Castirla 2 (13,55 km)

19h01 : Flexi assistance C (Aéroport de Bastia – 45')

 

SAMEDI 7 AVRIL

06h10 : Départ jour 2 et assistance D (Aéroport de Bastia – 15')

07h37 : ES 5 – Cagnano – Pino – Canari 1 (35,61 km)

09h18 : ES 6 – Désert des Agriates 1 (15,45 km)

11h08 : ES 7 – Novella 1 (17,39 km)

13h31 : Assistance E (Aéroport de Bastia – 30')

15h21 : ES 8 – Cagnano – Pino – Canari 2 (35,61 km)

17h02 : ES 9 – Désert des Agriates 2 (15,45 km)

18h39 : ES 10 – Novella 2 (17,39 km)

20h10 : Flexi assistance F (Aéroport de Bastia – 45')

 

DIMANCHE 8 AVRIL

07h00 : Départ jour 3 et assistance G (Aéroport de Bastia – 15’)

09h23 : ES 11 – Vero – Sarrola – Carcopino (55,17 km)

12h18 : ES 12 – Pénitencier de Coti-Chiavari (16,25 km)

13h33 : Arrivée (Ajaccio, avenue de Paris)

15h00 : Podium (Ajaccio, place du Diamant)

Scroll