CITROËN DÉJÀ FOCALISÉ SUR LA TURQUIE | Média Citroen Racing

CITROËN DÉJÀ FOCALISÉ SUR LA TURQUIE

download-pdf
download-image
download-all
dim, 25/08/2019 - 17:45

Avec une C3 WRC ne leur permettant pas de délivrer leur plein potentiel, et deux crevaisons sévères pour les premiers cités, Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et Esapekka Lappi – Janne Ferm n’ont pu faire mieux que septième et huitième respectivement de ce rallye d’Allemagne. Une épreuve difficile à l’issue de laquelle, le Citroën Total World Rally Team est déterminé à rebondir dès le prochain rendez-vous en Turquie (12-15 septembre).



Avec une course au podium notamment compromise depuis la double crevaison d’Ogier – Ingrassia hier dans Panzerplatte, le Citroën Total World Rally Team s’attachait aujourd’hui à continuer d’optimiser le comportement de C3 WRC. Un travail qui mettait en lumière des pistes de réglages, comme autant la nécessité d’aller encore plus loin. Cette dernière étape voyait au final Sébastien Ogier et Julien Ingrassia conclure au 7e rang, tandis qu’Esapekka Lappi et Janne Ferm suivaient en 8e position, après être un temps remontés à la régulière à la 6e position. Ce classement vaut désormais aux premiers cités, également crédités de 1 point supplémentaire grâce à leur 5e temps dans la Power Stage, de pointer en troisième position du classement provisoire du championnat du monde.

S’ils mettaient très vite le doigt sur des réglages imparfaits générant du sousvirage, et les obligeant à attaquer très fort pour compenser, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia se positionnaient au troisième rang dès la première étape. Malgré quelques petites erreurs, conséquences logiques de leur engagement de tous les instants. La deuxième journée de course faisant étape dans le camp militaire de Baumholder, là-même où ils se sont souvent montrés redoutables par le passé, leur autorisait des espoirs de consolider leur position, mais ils allaient en fait être les principales victimes de la loterie que constitue cette spéciale. Avec d’abord une crevaison lente au premier passage, avant qu’une seconde au deuxième tour ne leur coûte carrément plus d’1’30’’. D’où leur dernière journée consacrée à des tests, faute de pouvoir briguer les premières positions.

Moins expérimentés sur ce terrain très exigeant, Esapekka Lappi et Janne Ferm n’en pointaient pas moins à seulement 7’’3 du quatrième à mi première étape. Mais ils commettaient eux aussi un tête à queue (ES 5), à force de tout donner avec une monture ne leur convenant pas pleinement. D’où leur septième position le vendredi soir. Auteurs notamment de deux 2e temps (ES 9 et 11) le samedi, signe des progrès réalisés sur les réglages de C3 WRC, ils ne pouvaient éviter une nouvelle petite faute, mais ils ne démotivaient pas, pour apporter leur contribution aux efforts entrepris par le team.

 

RÉACTIONS DE…

Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT

« Ce n’est clairement pas la course espérée, j’ai tout donné en étant très souvent à l’attaque maximum, mais ça n’a pas suffit. Les temps n’étaient pas là et nos crevaisons n’ont rien arrangé. Nous espérions inverser la tendance, malheureusement la situation au championnat n’évolue pas dans la bonne direction, mais je vais continuer à me battre comme je l’ai toujours fait. »

Esapekka Lappi, Pilote du Citroën Total WRT

« C’était un weekend très difficile pour nous. Nous avons éprouvé des difficultés à trouver à la fois la confiance derrière le volant et la vitesse pour nous battre avec les meilleurs. Nous avons réussi toutefois à faire quelques petits pas en avant au fil des spéciales mais nous avons besoin de plus. J’ai confiance en notre capacité à trouver tous ensemble des solutions pour l’avenir. »

 

 

DEUX QUESTIONS À PIERRE BUDAR, DIRECTEUR DE CITROËN RACING

Comment analysez-vous cette prestation en deçà de vos ambitions ?

Nous pensions effectivement avoir compris l’origine de notre contre-performance corse et avoir rectifié le tir pour ce nouveau rendez-vous sur le tarmac, où nous espérions bien jouer les premiers rôles, mais force est de reconnaître que ce n’était pas le cas. Nous étions plus proches des leaders ce week-end, mais encore trop loin pour se satisfaire de ça. Nous avons clairement raté quelque chose dans notre préparation. La seule journée complète d’essais de Sébastien et Julien a aussi été perturbée par la pluie, que nous n’avons finalement pas rencontrée ici, et qui nous a empêché de mener à terme notre programme de tests pour l’asphalte sec. On a également joué de malchance avec la double crevaison de Sébastien et Julien dans le camp militaire de Baumholder, alors qu’ils restaient clairement en lutte pour une place sur le podium. Nos équipages n’ont en tout cas jamais démérité de la semaine, cherchant quelles que soient les circonstances, à tirer la quintessence de la monture dont ils disposaient, et c’est également pour cela qu’en tentant de compenser, ils ont fait de petites erreurs. L’équipe non plus ne s’est pas démobilisée, malgré la déception évidente, et c’est cet état d’esprit combattif, assorti aux enseignements que nous allons tirer, qui va nous permettre de ressortir plus forts de cette épreuve.

Comment envisagez-vous la suite du championnat ?

Notre situation au championnat se complique évidemment. Mais nous ne sommes pas du genre à nous avouer vaincus tant que ce n’est pas le cas. Il reste quatre courses à disputer, parmi les plus difficiles du championnat, et il peut donc se passer encore beaucoup de choses. Nous sommes en essais pour préparer la Turquie dès la semaine prochaine, et nous nous battrons jusqu’au terme de la saison avec cohésion, application et passion.

 

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE

  1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 3h15’29’’8
  2. Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +20’’8
  3. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +36’’0
  4. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +58’’5
  5. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +1’16’’6
  6. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +1’46’’2
  7. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +1’56’’3
  8. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +2’02’’2
  9. Greensmith / Edmondson (Ford Fiesta WRC) +6’22’’2

* Sous réserve de publication du classement officiel par la FIA

 

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES

  1. Ott Tänak – 205 points
  2. Thierry Neuville – 172 points
  3. Sébastien Ogier – 165 points
  4. Kris Meeke – 80 points
  5. Andreas Mikkelsen – 79 points
  6. Elfyn Evans – 78 points
  7. Jari-Matti Latvala – 74 points
  8. Teemu Suninen – 70 points
  9. Esapekka Lappi – 62 points
  10. Dani Sordo – 62 points 

 

* Sous réserve de publication du classement officiel par la FIA

 

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS

  1. Hyundai WRT – 289 points
  2. Toyota Gazoo Racing – 281 points
  3. Citroën Total WRT – 216 points
  4. M-Sport Ford WRT – 168 points

 

* Sous réserve de publication du classement officiel par la FIA

 

INFOS MÉDIAS

 

PHOTOS LIBRES DE DROITS ÉDITORIAUX :

media.citroenracing.com Crédits photo: @World

www.redbullcontentpool.com

 

BEST OF VIDÉOS :

Instagram : @CitroenRacing

YouTube : youtube.com/user/citroenwrt

 

INFOS LIVE BY CITROËN RACING :

C3 WRC LIVE sur Facebook, le jeudi, vendredi et samedi soir : facebook.com/citroenracing

Twitter Live pendant la course : @CitroenRacing

Infos flash envoyées directement sur votre smartphone via WhatsApp :http://bit.ly/2FuO3MV

 

PODCASTS :

Des sonores en français, anglais et finnois sont à disposition des radios, mis en ligne à chaque fin d’étape sur le site Citroën Racing Média, et envoyé par mail directement, sur demande à ericbellegarde@hotmail.com

 

DOSSIER DE PRESSE CITROËN TOTAL WRT SAISON 2019 :

media.citroenracing.com

 

CONTACTS PRESSE

Aurélie LEHE – Responsable Communication & Marketing Citroën Racing +33 6 79 50 21 13 – aurelie.lehe@ext.mpsa.com

Eric BELLEGARDE – Attaché de presse terrain WRC +33 6 64 15 36 03 – ericbellegarde@hotmail.com 

 

Scroll