DÉMONSTRATION AVORTÉE POUR LOEB, MEEKE EN LICE POUR LE PODIUM | Média Citroen Racing

DÉMONSTRATION AVORTÉE POUR LOEB, MEEKE EN LICE POUR LE PODIUM

download-pdf
download-image
download-all
ven, 06/04/2018 - 21:00

Le Citroën Total Abu Dhabi WRT a vécu une première journée de course contrastée sur l’île de Beauté, avec le retrait prématuré de Sébastien Loeb et Daniel Elena, pourtant très bien partis. Pointés quant à eux troisièmes ce soir à bord de leur C3 WRC, Kris Meeke et Paul Nagle ont confirmé leurs velléités de podium.



Avec seulement quatre spéciales au programme, mais plus de cent vingt-cinq kilomètres à parcourir, cette première journée de course n’avait rien de la mise en jambe. Car figuraient notamment au menu deux passages dans La Porta – Valle di Rostino (49,03 km). Un chrono célèbre pour proposer aux concurrents l’ensemble des caractéristiques qui font le charme et la difficulté des routes insulaires : des portions typées circuit, tout en trajectoires, d’autres de la largeur seulement d’une voiture, des ascensions et descentes de cols, un bitume lisse, devenant par endroits carrément bosselé, et copieusement pollué de terre.

Sur ce terrain sélectif où l’adhérence se dégradait au fil des passages, les positions sur la route de Sébastien Loeb (9e) et Kris Meeke (4e) ne constituaient pas un avantage, pourtant ils se mettaient d’entrée en valeur : les pilotes du Citroën Total Abu Dhabi WRT s’emparaient des deuxième et quatrième temps dans l’ES 1 (49,03 km), respectivement à 9’’7 et 19’’1 de la tête.

La performance était d’autant plus belle pour Sébastien Loeb qu’il découvrait ce secteur chronométré emprunté depuis 2016 par ses camarades de jeu. Hélas, piégé par des pneus froids comme autant par une route plus sale qu’escompté, l’Alsacien voyait sa très belle entame gâchée par une sortie dès les premiers mètres du chrono suivant. Contraint de renoncer, faute de parvenir à rejoindre la route, le nonuple champion du monde des rallyes repartira demain dans le cadre du Rallye 2.

Kris Meeke le suppléait parfaitement pour défendre les couleurs de l’équipe. Auteur notamment ensuite d’un deuxième (ES 2) et d’un troisième temps (ES 3), le Britannique concluait cette première étape au troisième rang, à seulement 5’’1 du deuxième. Il confirmait du même coup qu’il faudrait compter avec lui en vue de la lutte pour le podium final.

Seuls un peu plus de trente-sept pour cent du tracé ont été parcourus pour l’heure et la plus longue étape du rallye (136,90 km en 6 spéciales) attend les concurrents demain. Une journée dont deux des trois chronos, disputés dans le Cap Corse et le Désert des Agriates, sont totalement inédits et pourraient réserver leur lot de surprises…

 

ILS ONT DIT

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« Le bilan de la journée est évidemment contrasté. Il y a d’une part la satisfaction de voir Kris Meeke être clairement dans le match pour le podium. D’autant qu’il ne s’est pas lancé à corps perdu dans la bataille et a adopté un rythme modéré. On ne peut pas cacher en revanche notre frustration suite à ce retrait qui a interrompu prématurément la démonstration de nos nonuples champions du monde. Sur une spéciale qu’ils étaient pourtant les seuls à découvrir, ils s’étaient montrés impressionnants. La course est encore très longue et nous allons tout faire pour placer notre C3 WRC le plus haut possible dans la hiérarchie. »

Kris Meeke

« C’était plutôt une bonne journée pour nous, j’étais satisfait de mon rythme, même si ce n’était pas complètement suffisant pour jouer avec le premier. Je ne sais pas dans quelle mesure la route s’est polluée au fur et à mesure des passages. En tout cas, j’étais content de ma C3 WRC, je n’ai connu qu’un petit souci d’intercom qui nous a peu handicapé toutefois. Avec de toutes nouvelles spéciales au menu demain, il peut encore se passer beaucoup de choses, mais j’ai bien l’intention de me battre pour rester sur le podium. »

Sébastien Loeb

« Je suis rentré dans un droite à la sortie duquel il fallait freiner pour un gauche plus serré, là je me suis fait un petit peu surprendre par le niveau de pollution, du coup j’ai sousviré et je n’ai pas réussi à prendre ledit gauche. En sortant, j’ai fait en sorte d’éviter de percuter un arbre de pleine face, mais je me suis retrouvé en équilibre sur un fossé. Et en voulant essayer de sortir, je me suis bloqué pour de bon dans le fossé. C’est vraiment frustrant car c’était bien parti dans la première. On va désormais essayer de faire un peu le show pour les spectateurs. »

 

CLASSEMENT JOUR 1

  1. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 1h19’39’’0
  2. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) + 33’’6
  3. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) + 38’’7
  4. Tänak / Jarveoja (Toyota Yaris WRC) + 44’’2
  5. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) + 1’13’’5
  6. Evans / Mills (Ford Fiesta WRC) + 1’13’’8
  7. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) + 1’14’’4
  8. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) + 1’25’’0
  9. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 1’29’’2
  10.  Bouffier / Panseri (Ford Fiesta WRC) + 1’44’’8
Scroll