BREEN DONNE DES AILES À LA C3 WRC ! | Média Citroen Racing

BREEN DONNE DES AILES À LA C3 WRC !

download-pdf
download-image
download-all
sam, 17/02/2018 - 21:00

Auteurs d’une superbe étape, ponctuée d’un nouveau scratch, Craig Breen et Scott Martin, deuxièmes, sont plus que jamais en lice pour offrir un premier podium cette année à Citroën Total Abu Dhabi WRT ! Mads Ostberg – Torstein Eriksen sont toujours accrochés à la cinquième place tandis que Kris Meeke – Paul Nagle ont dû se retirer, suite à une avarie de turbo consécutive à une incursion dans un mur de neige.



Étape classique du rallye de Suède, avec ses traditionnelles spéciales de Hagfors et Vargasen, cette deuxième véritable journée voyait Craig Breen réaliser l’une des plus belles performances de sa jeune carrière, pour sa sixième venue sur ce terrain atypique. Bénéficiant à l’instar de ses rivaux pour le podium, d’un ordre de départs favorable, l’Irlandais, quatrième ce matin, signait un deuxième temps d’entrée, puis se hissait en deuxième position, à seulement 4’’2 du leader, dès l’ES suivante.

Malgré un enneigement moindre aujourd’hui, Craig, savamment conseillé par l’équipe technique, faisait le pari de n’opter que pour cinq roues au deuxième tour, quand la concurrence, sans doute inquiète de l’usure des clous sous l’effet de l’apparition de la terre, en embarquait six. Mais le choix de l’Irlandais s’avérait payant : en confiance avec sa C3 WRC, il réalisait le scratch dans Torntop (ES 12), son troisième du week-end. Avec notamment deux troisième temps ensuite, il confortait sa deuxième position et ralliait le terme de l’étape avec 9’’3 d’avance sur le suivant.

Toujours en phase de découverte de la C3 WRC, Mads Ostberg faisait quant à lui preuve d’une belle régularité aux avants postes pour conserver sa cinquième place, en même temps qu’il s’octroyait le plus bel envol sur la célèbre bosse de Colin’s Crest, avec un saut de quarante-deux mètres au premier passage !

Dans des conditions d’adhérence enfin plus constantes, malgré une position sur la route toujours désavantageuse (4e), Kris Meeke réalisait des temps plus conformes à son rang, lorsqu’une banale incursion dans un mur de neige, endommageait le turbo de sa C3 WRC et le contraignait à l’abandon. Il repartira demain en Rallye 2.

En lice pour un podium qui le fuit depuis 2014 en Suède, Citroën Total Abu Dhabi WRT devra encore négocier trois ES demain (51,94 km) pour espérer concrétiser son niveau de performance du week-end par un résultat.

 

ILS ONT DIT

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

«C’est une journée très positive pour nous, avec Craig qui s’est hissé au deuxième rang au terme d’une solide performance, qui confirme tout le bien que l’on pense de lui. Il faut aussi saluer la prestation de Mads qui s’est maintenu cinquième, en dépit de son manque d’expérience de la voiture. Je suis en revanche déçu pour Kris qui ne méritait pas une telle issue, compte tenu de la course appliquée qu’il effectuait jusqu’alors. Il faut désormais poursuivre ainsi pour conclure demain, car les écarts restent très serrés entre les cinq premiers. »

Kris Meeke

« Initialement, je pensais seulement avoir perdu vingt secondes dans ce mur de neige, mais au moment de redémarrer, je n’avais plus de puissance, de la neige s’était infiltré dans le moteur et avait endommagé le turbo. On s’employait jusque-là à ramener ce point de la dixième place et c’est cher payé pour une simple figure. Avec la neige fraîche annoncée demain, et notre position d’ouvreurs, on n’a hélas aucune chance de glaner le moindre point dans la Power Stage. »

Craig Breen

« Je suis ravi de ma journée et de la pointe de vitesse affichée. C’est quelque chose de nouveau pour moi de me battre aux avants postes en championnat du monde mais on y prend vite goût ! L’après-midi a été incroyable pour nous, même si je n’ai pas pu me mesurer à Thierry jusqu’au bout. Vous pouvez compter sur moi pour me battre pour conserver cette deuxième place. »

Mads Ostberg

« Je manque encore de recul sur la C3 WRC, dans ces conditions on ne peut qu’être satisfait de ce que l’on a réalisé jusqu’alors. Plutôt que de tout vouloir changer en pleine course, ce qui est toujours risqué, on est restés sur la base de réglages définie en tests, et je tâche depuis de progresser dans mon maniement de la voiture au fil des kilomètres. »

 

CLASSEMENT JOUR 3

  1. Neuville/Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 2h23’23’’8
  2. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) + 22’’7
  3. Mikkelsen/Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 32’’0
  4. Paddon/Marshall (Hyundai i20 WRC) + 48’’6
  5. Ostberg/Eriksen (Citroën C3 WRC) + 56’’8
  6. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) + 1’05’’8
  7. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) + 2’03’’3
  8. Suninen/Markkula (Ford Fiesta WRC) + 2’20’’5
  9. Tänak/Jarveoja (Toyota Yaris WRC) + 3’41’’3
  10.  Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) + 4’24’’9
Scroll