BAPTÊME DU FEU RÉUSSI POUR LA C3 R5 ! | Média Citroen Racing

BAPTÊME DU FEU RÉUSSI POUR LA C3 R5 !

download-pdf
download-image
download-all
dim, 08/04/2018 - 23:45

Avec les deux meilleurs temps réalisés par Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau au plus fort de la bagarre pour la suprématie en WRC2, et la belle deuxième place finale signée par Yoann Bonato et Benjamin Boulloud, la C3 R5 a fait étalage sur ces spéciales parmi les plus sélectives au monde, de l’étendue de son potentiel.



Lancer la C3 R5 dans le grand bain de la compétition sur une épreuve aussi difficile que le Tour de Corse, était un pari osé. Son surnom de rallye des « 10 000 virages » n’a en effet rien d’usurpé, et son large éventail de difficultés, de variétés de bitume aussi, avait tout du parfait banc d’essai grandeur nature. Le pari se révélait pourtant concluant dès la première spéciale, la redoutée La Porta – Valle di Rostino, longue de près de cinquante kilomètres : Yoann Bonato, le champion de France 2017, intégré pour l’occasion à l’équipe d’usine, s’emparait du deuxième temps du WRC2 à seulement trois dixièmes de la tête. C’était au tour de Stéphane Lefebvre, le pilote officiel Citroën Racing ralenti dans l’ES 1 par un souci de freins, de se mettre en valeur dès le chrono suivant en offrant à la C3 R5 le premier scratch de sa toute jeune histoire. Signe que la dernière création des Rouges destinée à la compétition clients est assurément bien née ! D’autant que Stéphane Lefebvre confirmait et s’adjugeait un nouveau meilleur temps dans l’ES 4 pour remonter déjà quatrième en fin d’étape, tandis que Bonato ralliait le terme de cette journée d’ouverture en deuxième position, à seulement 20’’8 du premier. Le samedi débutait hélas par la sortie de route rédhibitoire (ES 5) de Lefebvre, et si Bonato commettait également deux fautes, il n’en confortait pas moins sa deuxième position. Avant de venir notamment à bout le dimanche venu de la plus longue spéciale du rallye (55,17 kilomètres), tracée entre Vero, Sarrola et Carcopino, pour entériner avec maîtrise le premier podium en WRC2 de la C3 R5. Un podium qui vient récompenser l’important travail fourni par l’équipe de développement depuis début septembre 2017, date de son tout premier roulage, et qui en appelle déjà d’autres !

 

ILS ONT DIT

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« Cette première participation de la C3 R5 est vraiment prometteuse, malgré quelques petits soucis de jeunesse inévitables, tant rien ne remplace la vérité de la course. Stéphane a été en mesure de signer des scratches à la régulière face aux références établies de la catégorie, c’est dommage du coup que sa prestation ait été avortée, tandis que Yoann s’est montré à la fois régulier et performant pour ramener un premier podium mérité, qui nous encourage à redoubler d’efforts pour faire encore mieux. »

Stéphane Lefebvre

« Je suis évidemment déçu que ma course se soit terminée prématurément, mais il y a du positif à retirer de ce week-end. À commencer par le niveau de performance de la voiture, qui nous a permis de nous montrer les plus rapides à deux reprises, en quatre spéciales terminées. Le potentiel est indéniable et je n’ai aucun doute sur le fait que nous pourrons rapidement jouer la gagne dans la catégorie. »

Yoann Bonato

« On espérait clairement signer un tel résultat, on avait tout fait pour, mais on n’avait aucune certitude d’en être capable, surtout sur un tel monument. Aussi je suis particulièrement heureux de ces débuts concluants, la C3 R5 s’est très bien comportée sur ces spéciales très exigeantes, et nous allons continuer à travailler pour la rendre encore plus redoutable. »

Scroll