CITROËN RESTE MOBILISÉ DANS LA DIFFICULTÉ | Média Citroen Racing

CITROËN RESTE MOBILISÉ DANS LA DIFFICULTÉ

download-pdf
download-image
download-all

Premiers leaders de la course, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia étaient hélas ensuite victimes d’une panne hydraulique qui leur ôtait quasi d’entrée toutes chances de victoire, tandis qu’Esapekka Lappi et Janne Ferm voyaient leur moteur les contraindre à un retrait définitif. C’est une journée difficile pour une équipe arrivée en Espagne déterminée à se battre farouchement.



Seule manche mixte terre / asphalte du calendrier WRC, ce rallye d’Espagne débutait aujourd’hui par une journée sur terre, la plus longue au programme du weekend, comptant près de cent-trente kilomètres chronométrés. Avec notamment en point d’orgue, deux passages dans l’ex spéciale de Terra Alta, rebaptisée La Fatarella – Vilalba (38,85 km) dont les nombreux kilomètres asphaltés, très techniques, à négocier en pneus terre, sont souvent déterminants.

Auteurs d’un choix de pneus opportun (4 pneus Michelin médiums, 1 dur), pour compenser le handicap de s’élancer en 2eposition sur ce terrain sujet au balayage, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia s’emparaient d’entrée du premier scratch. Signe de leur détermination à défendre leurs chances au championnat jusqu’au bout. Mais une avarie hydraulique dès l’entame de l’ES 2 leur valait hélas de perdre l’usage de la direction assistée, puis de la palette de changement de rapports au volant et du différentiel central, et de concéder plus de 3’30’’ au terme de la première boucle. Mais les membres du Citroën Total World Rally Team faisaient une nouvelle fois preuve de combativité en remettant leur C3 WRC à neuf lors des quarante minutes d’assistance du midi, pour leur permettre de reprendre la route. Pointés ce soir au 17e rang, les sextuples champions du monde vont désormais tâcher de remonter dans les points.

Montant progressivement en régime, Esapekka Lappi et Janne Ferm ralliaient le parc d’assistance de mi-journée dans le bon wagon, à seulement 12’’ du leader provisoire. Les deux Finlandais des Rouges étaient même pointés à seulement 4’’ du podium lorsqu’ils étaient malheureusement victimes d’une casse au niveau du moteur, qui les condamnait à un abandon définitif pour le week-end.

En vue des deux prochaines étapes disputées sur asphalte, les mécaniciens ont accompli le petit exploit ce soir de passer les montures dans la configuration adéquate en seulement une heure et quart d’assistance. À charge désormais pour les équipages de négocier demain 121,72 kilomètres chronométrés sur des routes très typées circuit.

 

RÉACTIONS DE…

Pierre Budar, Directeur de Citroën Racing

« C’est une journée forcément difficile à encaisser pour nous, après tous les efforts déployés par les membres de l’équipe pour arriver dans les meilleures dispositions possibles. La partie, bien que compromise, n’est pas encore complètement perdue au championnat pour Sébastien et Julien, et si nous tirerons évidemment les enseignements de cette journée au moment opportun, nous restons pour l’heure soudés et mobilisés dans la difficulté. »

Sébastien Ogier, Pilote du Citroën Total WRT

« J’ai perdu l’usage de la direction assistée quasiment dès le départ de l’ES2, puis le passage des vitesses et le différentiel central. J’ai fini avec des ampoules aux mains tant c’est mission impossible de conduire ces voitures sans assistance de direction. C’est forcément dommage car l’intention était là, le choix de pneus concluant, et le premier temps avait confirmé nos bonnes sensations. Ce soir, la déception prédomine mais nous restons évidemment des professionnels, nous avons toujours été du style à ne rien lâcher et nous ferons les comptes au terme du rallye. »

Esapekka Lappi, Pilote du Citroën Total WRT

« Je suis déçu de cette fin prématurée, d’autant que j’avais réalisé jusqu’à-là une journée plutôt constante et solide en termes de vitesse. Les écarts étaient faibles et la bagarre s’annonçait belle, car je me sentais à l’aise au volant de ma C3 WRC. J’ai maintenant hâte d’être en Australie pour finir la saison de la meilleure façon possible. »

 

CLASSEMENT JOUR 1 

  1. Loeb / Elena (Hyundai i20 WRC) 1h21’24’’7
  2. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +1’’7
  3. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +7’’6
  4. Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +13’’0
  5. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) +21’’7
  6. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +30’’1
  7. Evans / Martin (Ford Fiesta WRC) +44’’0
  8. Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC) +51’’8
  9. Katsuta / Barritt (Toyota Yaris WRC) +1’50’’3
  10. Ostberg / Eriksen (Citroën C3 R5) +2’59’’8 (1stRC2 & WRC2Pro)

    17. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +4’01’’4

 

 

INFOS MÉDIAS

 

PHOTOS LIBRES DE DROITS ÉDITORIAUX :

media.citroenracing.com Crédits photo: @World

www.redbullcontentpool.com

 

BEST OF VIDÉOS :

Instagram :@CitroenRacing

YouTube : youtube.com/user/citroenwrt

 

INFOS LIVE BY CITROËN RACING :

C3 WRC LIVE sur Facebook, le jeudi, vendredi et samedi soir : facebook.com/citroenracing

Twitter Live pendant la course : @CitroenRacing

Infos flash envoyées directement sur votre smartphone via WhatsApp :http://bit.ly/2FuO3MV

 

PODCASTS :

Des sonores en français, anglais et finnois sont à disposition des radios, mis en ligne à chaque fin d’étape sur le site Citroën Racing Média, et envoyé par mail directement, sur demande à ericbellegarde@hotmail.com 

 

DOSSIER DE PRESSE CITROËN TOTAL WRT SAISON 2019 :

media.citroenracing.com

 

CONTACTS PRESSE

Aurélie LEHE – Responsable Communication & Marketing Citroën Racing +33 6 79 50 21 13 – aurelie.lehe@ext.mpsa.com

Eric BELLEGARDE – Attaché de presse WRC +33 6 64 15 36 03 – ericbellegarde@hotmail.com 

 

Scroll