UN DERNIER ROULAGE CONSTRUCTIF AVANT LE DÉPART

download-pdf
download-image
download-all
mer, 24/01/2018 - 21:00
(863 Vues)

Le shakedown du Rallye Monte-Carlo a permis aux équipages Citroën Total Abu Dhabi WRT d’effectuer une dernière répétition grandeur nature avant l’ouverture des débats demain. Profitant de conditions globalement sèches qui ne devraient pas être celles de l’intégralité du rallye, Kris Meeke – Paul Nagle et Craig Breen – Scott Martin ont mené d’ultimes essais et hissé leurs C3 WRC respectives aux quatrième et neuvième rangs. 



Long de 3,35 km, le shakedown du Rallye Monte-Carlo n’était pas forcément représentatif des difficultés à venir ce week-end, en raison notamment de son bitume différent, et de ses cordes profondes, qui voyaient la route se détériorer copieusement au fil des passages et se pommader de boue.


Avec la dégradation progressive du niveau d’adhérence, les meilleures performances étaient signées sur les tous premiers passages dans la spéciale. S’élançant parmi les derniers des WRC, sur une route déjà polluée, Craig Breen obtenait son meilleur temps, le neuvième, lors de son premier run. L’Irlandais allait ensuite en effectuer quatre supplémentaires. Quatrième temps du jour, Kris Meeke était le seul à améliorer son chrono au troisième passage, avant d’en réaliser un dernier de nuit.


Les différents pilotes du plateau WRC optaient soit pour le nouveau pneu slick tendre de Michelin (Pilot Sport S6), soit pour son homologue super tendre (Pilot Sport SS6), soit pour un panachage des deux. Chaussés de slicks tendres à leur première tentative, quand les plus rapides embarquaient quatre gommes super tendres, Kris Meeke et Craig Breen poursuivaient leur séance de travail en croisant ensuite deux de chaque. Le premier cité finissait également par tester quatre SS6. L’occasion pour eux de constater les plus grandes aptitudes respectives sur sol gras et humide des dernières créations du manufacturier clermontois.


Satisfait de la variété de conditions rencontrées pendant ses essais hivernaux, Citroën Total Abu Dhabi WRT mettait surtout à profit cet ultime test pour offrir du temps de roulage à ses pilotes, vérifier le bon fonctionnement de la rampe de phares et valider le comportement de la C3 WRC avec un set-up polyvalent, dans des conditions qui auraient nécessité des réglages davantage typés pur asphalte.


Après une bonne nuit de repos, les équipages auront un programme chargé demain, avec des baptêmes VIP sur les hauteurs de Monaco, suivis d’interviews, entre autres séances photos sur la célèbre Place du Casino. Une Place du Casino d’où sera donné le départ officiel à 17h50, tandis que les hostilités débuteront à 21h43 par la célèbre spéciale de Thoard-Sisteron (36,69 km), disputée cette année dans un sens inédit.

 

ILS ONT DIT

Kris Meeke

« C’était un shakedown globalement sec au début, même s’il y avait quelques virages boueux. Le niveau de grip a ensuite progressivement baissé au fil des roulages, mais nous en avons quand même profité pour passer une dernière fois en revue les différents pneus et essayé deux trois petites choses supplémentaires. Je suis content de cet ultime test, les temps ne sont pas représentatifs, en revanche le feeling est toujours un bon indicateur, et ce soir il est bon. »

Craig Breen

« On était en pneus tendres sur le run attendu comme étant le plus rapide, ce qui n’était pas le choix de la performance, en même temps nous n’étions pas là ce soir pour chasser le chrono. Ce shakedown était riche en enseignements pour la suite, et le point positif, c’est que je me suis réellement senti en confiance derrière le volant de ma Citroën C3 WRC. »

 

 

CLASSEMENT SHAKEDOWN

  1. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC)         2’00’’2
  2. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC)       2’00’’3
  3. Tänak / Jarveoja (Toyota Yaris WRC)         2’00’’7
  4. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC)               2’00’’9
  5. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC)      2’01’’0
  6. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC)           2’01’’5
  7. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC)           2’01’’6
  8. Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC)               2’02’’1
  9. Breen / Martin (Citroën C3 WRC)                2’02’’9
  10. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC)                2’02’’9
Scroll